Solar Impulse : un avion photovoltaïque

Solar Impulse

Depuis le développement des premières cellules photovoltaïques il y a 40 ans, de nombreuses recherches ont été menées pour l’utilisation de l’énergie solaire pour propulser les avions. Et ce, sans que l’on ait besoin de carburant. Le projet Solar Impulse a été réalisé pour faire le tour du monde en mars 2015.

Solar Impulse : qui l’a inventé ?

Solar Impulse

A lire également : Dans le Loiret, la plus grande centrale photovoltaïque de France

Le périple de Solar Impulse a commencé en mars 2015, pour se terminer l’année suivante au mois de juillet. L’avion a parcouru au total une distance d’environ 43 000 km durant 23 jours complets. Il s’est posé dans 17 villes différentes. L’avion Solar Impulse a été inventé par Bertrand Piccard, explorateur et André Borschberg, pilote et explorateur. En imaginant le projet, les deux Suisses ont démontré la possibilité de voler en utilisant une source d’énergie propre et illimitée. L’objectif étant de transmettre un message d’espoir, mais également de mettre en avant une alternative aux énergies fossiles qui sont utilisées au quotidien. Ces énergies fossiles sont limitées, contrairement à l’énergie solaire. De plus, leur surconsommation a un impact négatif sur l’environnement.

Combien d’année pour la réalisation de ce projet ?

la réalisation

A lire en complément : Où sont fabriqués nos panneaux photovoltaïques ?

Ce projet a nécessité le travail de 80 ingénieurs et techniciens, pour 7 années de simulations, de calculs et de constructions. Le premier prototype a été dévoilé en 2009 et présentait déjà plusieurs innovations techniques, notamment l’utilisation de matériaux légers tels que le carbone, ou encore un système inédit permettant de capturer et de stocker l’énergie solaire.

Avion solaire : comment cela fonctionne-t-il ?

Avion solaire

Les ailes d’un avion solaire captent l’énergie des rayons solaires grâce à l’utilisation de panneaux recouverts de cellules photovoltaïques. Lorsqu’il y a surplus d’énergie, cette dernière sera stockée dans des batteries. Le surplus ayant été stocké dans les batteries servira à alimenter le moteur pour les vols de nuit.

Les limites à dépasser pour les avions solaires

le développement de l'aviation solaire

L’efficacité énergétique théoriquement utilisable par un avion solaire est de 100%. En revanche, c’est rarement le cas pour les conditions météorologiques et d’irradiance. Ainsi, le rendement n’est pas en mesure de dépasser 12%. Par ailleurs, les cellules photovoltaïques sont fragiles. Or, cela peut aussi constituer un obstacle pour le développement de l’aviation solaire. En outre, d’autres défis sont encore à relever, c’est, par exemple, le cas du transport de voyageurs. En effet, pour la conception d’engins qui sont en mesure de supporter le poids de plusieurs passagers, il faudra plus d’innovation. Aussi, l’exploitation commerciale ne sera encore possible qu’après de nombreuses années.

About the Author

Nicolas

You may also like these